Astuces pour fabriquer son bac à compost

Dans vos moments perdus et en période hivernale particulièrement, vous êtes amené à rester chez vous. Pourquoi ne pas bricoler et fabriquer un bac à compost ? Il peut être en bois, en parpaing ou en plastique. Sinon vous pouvez transformer une poubelle usée, des cagettes, ou un quelconque récipient oublié dans le débarras.

Ayez des idées en allant sur votre smartphone ou votre ordinateur portable pour consulter des sites spécialisés en composteur domestique. N’oubliez pas d’avoir les outils qu’il faut.

 

 

Dans vos moments perdus et en période hivernale particulièrement, vous êtes amené à rester chez vous. Pourquoi ne pas bricoler et fabriquer un bac à compost ? Il peut être en bois, en parpaing ou en plastique. Sinon vous pouvez transformer une poubelle usée, des cagettes, ou un quelconque récipient oublié dans le débarras.

Ayez des idées en allant sur votre smartphone ou votre ordinateur portable pour consulter des sites spécialisés en composteur domestique. N’oubliez pas d’avoir les outils qu’il faut.

 

Premières choses à faire avant la fabrication

 

Vous avez une gamme de composteurs dans les magasins spécialisés en jardinage et en plante d’intérieur. Pour dépenser moins et tenter une expérience de bricoleur, vous pouvez fabriquer le vôtre. La première chose à faire est de déterminer vos besoins. Est-ce pour votre jardin ou pour vos quelques plantes d’intérieur ? Quelle place disposez-vous ? Un composteur fait maison est généralement destiné à la culture des plantes d’intérieur. Il y a des avantages de faire son compost sur le balcon ou la véranda.

Regardez ensuite autour de vous pour repérer tout récipient qui peut être transformé en composteur. Cela peut être une vieille poubelle, un seau non utilisé, des cagettes. Le plus intéressant est de fabriquer vous-même votre composteur.

 

Consignes importantes et matériaux au choix

 

Le bois est le plus utilisé pour faire des bacs ou palettes. Quatre ou trois bacs sont suffisants pour contenir les gros déchets qui vont se dégrader en matière organique appelée compost. Utilisez le grillage pour les déchets légers et les parpaings à monter au fond du jardin.

Vous devez tenir compte des règles suivantes en assemblant les planches et les demi-chevrons :

  • Chaque bac doit disposer d’une porte facile à ouvrir pour y mettre les déchets
  • Chaque bac doit être bien ventilé pour que le mécanisme de dégradation soit assuré
  • Chaque bac doit avoir une trappe pour récupérer le compost arrivé à maturation.

Bons conseils pour installer le composteur

 

  • Déterminez la taille de votre bac à compost avant d’acheter le matériau de votre choix. Le calcul se fait par le nombre des membres d’un foyer. Les experts estiment qu’un Français jette par année 100 kg de déchets compostables. Pour un foyer de 4 personnes, un composteur de 50 cm x 50 cm x 50 cm est la dimension recommandée.
  • Sachez découper le bois pour avoir les planches et les demi- chevrons. Il faut préparez vos découpes en prenant compte l’épaisseur du trait de coupe.
  • Traitez le bois avec l’huile de lin pour le sécher et le protéger de l’humidité.
  • Installez le composteur fabriqué à l’endroit prévu ni trop chaud ni trop froid.
  • Couvrez votre composteur. Vous pouvez toutefois le décorer en ajoutant des bandes décorées et des planches peintes.
  • N’oubliez pas d’avoir sous la main les outils requis: marteau, scie, clous et vis en inox, charnière, huile de lin, pinceau, tournevis, mètre, équerre.