Qu’est-ce que le compostage ?

Processus naturel de décomposition, le compostage constitue une solution économique et écologique pour les ménages qui peuvent recycler et valoriser les déchets de cuisine et ceux du jardinage.

Il en résulte un compost naturel et bio, de qualité supérieure et garantie sans odeur pour fertiliser le sol.

Que vous habitiez en appartement ou dans une vaste propriété avec jardin située en ville, vous pourrez très bien faire du compostage en vous servant d’un composteur en bois ou en plastique recyclé.

Les intérêts du compostage

En misant sur le recyclage naturel de vos déchets organiques, vous limitez jusqu’à 30 % le volume de vos ordures ménagères, tout en obtenant en retour votre compost fait maison qui servira à rendre le sol du jardin plus fertile avec un engrais à 100 % bio.

Qu'est ce que le compostage

Et l’équipement nécessaire est tout à fait accessible parce qu’il existe différentes gammes de composteurs pas chers, avec une rentabilité assurée sur le court et le moyen terme. En récupérant régulièrement le thé de compost, vous réduisez la quantité d’eau nécessaire pour arroser vos plantes, évitant ainsi l’utilisation d’engrais chimique.

Et sur le long terme, votre compostage aura un impact positif sur la réduction de la redevance d’enlèvement des ordures ménagères, alors que le sol de votre jardin sera plus fertile et pourra servir pour démarrer un potager.

Compostage : comment procéder ?

Pour faire du compostage, il est conseillé de se procurer un bac à compost, dont le prix de base est d’environ 55 €, si le coût de traitement moyen d’une tonne de déchet est de 60 €.

En enfermant vos déchets dans le composteur, vous augmentez le rythme de décomposition naturel, car ce dispositif a été spécialement conçu pour réunir toutes les conditions indispensables pour un processus de décomposition naturelle en garantissant un compost bien au chaud, aéré et au contact de matières organiques et autres micro-organismes nécessaires pour activer la dégradation des déchets verts et des déchets secs.

Pour vous aider à réussir votre compostage, voici un rappel des étapes à suivre :

  • L’achat d’un bac à compost suffisamment grand pour contenir les déchets ménagers et ceux du jardin.
  • L’installation du composteur dans un endroit à température ambiante, sur le balcon, la terrasse ou dans un coin du jardin ni trop rapproché ni trop éloigné de la maison pour un accès facilité.
  • L’ajout de nouveaux déchets en veillant à bien mélanger les déchets verts du jardin (pelouse, branchages broyés, feuilles vertes) et les déchets ménagers (pelures de légumes et fruits, restes de repas, mouchoirs et serviettes en papier)
  • L’oxygénation du compost avec un outil adapté (fourche, bêche, etc.) pour le laisser respirer, et en profiter pour ajouter de l’eau si vous constatez qu’il est desséché, ou des feuillages secs pour aspirer l’humidité et obtenir un mélange régulier.
  • Le temps de pose d’un compostage est de 4 à 8 mois environ, mais il existe d’autres techniques comme le lombricompostage qui permettent d’avoir des résultats plus rapidement, avec un jus de compost à récupérer dans une semaine et un compost mûr en un mois.